Communiquer en Français

                          pour les résidents étrangers

FRANCOIS CANTONI

Coach en Français et Anglais

French for foreigners in France

Pourquoi parler français est très important pour les résidents étrangers ?

Les plus simples : demander un renseignement en ville, dans une gare, dans un bus, à l’office du tourisme, commander un menu dans un restaurant, retrouver son chemin, son hôtel. Demander où trouver un restaurant, la gare, le bus, prendre un taxi, prendre un bus...

Pas simplement d’un point de vue administratif mais culturel : c’est pouvoir répondre à un invitation, rencontrer les gens chez eux, les recevoir chez soi ou au restaurant. Pouvoir parler de tout ce qui fait le savoir vivre : les usages, la politesse, les recettes de cuisine ou l’art de la table, les loisirs, le cinéma, les concerts, les manifestations artistiques ou sportives diverses, les randonnées, les sites et monuments à visiter, les villes intéressantes, les livres à lire, l’actualité, les événements, la politique.

C’est aussi pouvoir s’intégrer dans des groupes et améliorer son français rapidement. C’est apprécier de vivre en France et de ne plus s’y sentir étranger ou isolé.

Simples : faire les courses, aller au supermarché ou dans divers magasins de vêtements ou d’alimentation, aller à la poste, envoyer une lettre recommandée ou un colis, se reposer dans un salon de thé. Pouvoir parler avec son dentiste, son médecin, se faire comprendre à l’hôpital, repérer les différents services, demander l’accueil, une direction ou l’ascenseur.

Compliquées : pouvoir accomplir les démarches administratives nécessaires à tout séjour de longue durée, se rendre à la mairie, à la préfecture, consulter un notaire, une agence immobilière, un avocat. Toutes ces situations nécessitent une maîtrise du français suffisante pour éviter des erreurs aux conséquences lourdes.

  • Dans une entreprise :

C’est le plus difficile. Il faut être précis. La compréhension doit être sans faille pour bien réaliser les missions qui nous sont confiées et accomplir correctement les tâches imparties. Il faut alors maîtriser un certain jargon technique relatif au métier exercé. Il faut également s’exprimer avec clarté et précision lors d’un rapport d’activité écrit ou oral.

  • Préparer un diplôme ou suivre une formation diplômante :

Il faut les outils pour cela. Savoir lire rapidement pour pouvoir résumer l’essentiel d’un texte. Connaître les expressions d’usage, la langue d’analyse plus abstraite et intellectuelle. Cela requiert déjà une certaine expérience du français, de la vie en France et des milieux scolaires et universitaires.

 

Comment acquérir un bon niveau de français et le parler naturellement ? *

1 - Par l' Expression Orale :

 

> Elle doit devenir simple et naturelle. Il faut apprendre la langue que parlent les natifs du pays. Pour cela être guidé par un francophone.

> Étudier les expressions les plus courantes relatives aux usages de la communication de base, aux situations concrètes, puis apprendre à s’exprimer de façon plus élaborée.

> Savoir construire des phrases plus complexes et étudier à partir de textes simples et concrets les structures les plus utilisées. L’analyse grammaticale doit toujours se faire en second et sur des passages écrits naturels et familiers, en usage dans le parler quotidien. C’est l’étude de la grammaire.

> Elargir son vocabulaire, pouvoir dire au-moins de deux façons différentes la même chose et travailler les expressions idiomatiques les plus en usage parmi les francophones.

> Faire attention à l’accent phonétique de base... La première étape est d’écouter les autochtones et de restituer de la façon la plus fidèle possible les tonalités, les inflexions, le rythme de la langue. Le formateur doit avoir une diction et un accent impeccables. Son élocution doit être claire et précise.

 

2 - Par l' Expression Ecrite :

 

> L’étude de l’orthographe s’impose aussi du fait que le français est construit sur le latin et le grec et que les mots ont une histoire que l’on retrouve dans la manière de les écrire.

> Maîtriser les accents du français et savoir les placer correctement. Certains sons font croire qu’il y a un accent alors que l’on ne doit pas le noter. Tout cela est à connaître.

 

 

* Nos modules de coaching formation en français pour les résidents étrangers

s’adaptent à tous les objectifs, tous les besoins et tous les niveaux,

car nous faisons du "sur mesure".

 

N'hésitez pas à nous contacter !